Ensemble Da Camera - Musique baroque

 


PROCHAINS CONCERTS
Mozac : Eglise abbatiale.
Clermont-Ferrand : Eglise
Saint-Genès les Carmes.
(Auvergne)
29 et 30 septembre2018
Infos concerts
 
 abbaye_de_mozac
 
eglise_saint-genes_les_carmes
 
affiche_concerts_dacamera_septembre
 
 
 


CD 40ème Anniversaire

A. Lotti : Credo et Requiem

Palestrina : Lamentation de Jérémie

Acheter ce CD

 

Ensemble Da Camera - Musique baroque
----------------------------------------------------------------------------------------------
  Infos concerts : 29 et 30 septembre
 Acheter ce CD
abbaye_de_mozac
eglise_saint_genes_les_carmes
affiche_concerts_septembre

CD Da Camera

 MozacClermont-Ferrand Requiem A.Lotti

Le Clavecin PDF Imprimer Envoyer

Le clavecin est un instrument à cordes pincées et à clavier dont le mécanisme est particulier. Chaque corde est mise en vibration à l'aide d'un sautereau portant une languette munie d'un plectre*. L'origine du clavecin remonte probablement à la fin du 14ème siècle, puisqu'un clavicymbolum est mentionné en Allemagne dès 1404. Le traité d'Arnaut de Swolle qui date de 1440 décrit avec précision le clavecin de l'époque, dont la forme et l'aspect général ne ressemblaient pas tout à fait à ceux du clavecin des 17ème et 18ème siècles.

A partir de ces instruments relativement courts, une évolution s'est opérée dans la plupart des pays d'Europe, ce qui a été à l'origine d'un remarquable développement de différentes écoles de facture.

 

Au 18ème siècle, le clavecin a encore connu des transformations, notamment dans la mécanique qui devient plus complexe : il peut être équipé de plusieurs jeux de cordes et de deux, voire trois claviers, ce qui permet aux clavecinistes d'obtenir une certaine variété de timbres et de couleurs. Plusieurs familles de facteurs de clavecins se sont illustrées dans différents pays. Dans les Flandres d'alors, la famille Ruckers a fabriqué un grand nombre d'instruments réputés ainsi que les familles Bull et Dulcken. En France, la famille Blanchet s'est imposée, avec un type d'instrument issu en droite ligne de l'école flamande ; on peut également mentionner Pascal Taskin qui a acquis une réputation particulière dans le ravalement, c'est-à-dire la transformation des clavecins construits antérieurement. En Allemagne, les familles Hass et Fleischer se sont particulièrement distinguées, ainsi que les Silbermann, également réputés pour la qualité de leurs orgues. Ce sont là quelques exemples, mais il existait aussi des facteurs de clavecin réputés dans d'autres pays tels que l'Italie ou l'Angleterre.

Facture et location de clavecins en Auvergne : Antoine Llorens.

*Petit bec en cuir, en plume ou maintenant en matière synthétique. En position de repos, le plectre se trouve à environ 1mm sous la corde. Lorsque l'on enfonce la touche, le sautereau s'élève et le bec pince la corde au passage ; lorsque la touche est relâchée, grâce à un mécanisme permettant à la languette de pivoter en arrière, le plectre peut se glisser sous la corde sans autant la faire sonner.   

Pierre Courthiade au clavecin