Ensemble Da Camera - Musique baroque

En savoir plus sur les programmes de Da Camera


 
 Infos
PROCHAINS CONCERTS
 
 "VOYAGE MUSICAL
DANS L'EUROPE BAROQUE"
 

 agneau_mystique_van_eycke
 


 

CD 40ème Anniversaire

A. Lotti : Credo et Requiem

Palestrina : Lamentation de Jérémie

Acheter ce CD

 


Télécharger la brochure de l'Ensemble Da Camera
 
plaquette_da_camera

 


 

 

 

 

 

 Nous remercions pour leur soutien :

logo_ville_de_clermont_ferrand

logo_departement_puy_de_dome

 

 

Ensemble Da Camera - Musique baroque
Oeuvres interprétées par l'Ensemble Da Camera Auvergne PDF Imprimer Envoyer

L'Ensemble de musique baroque Da Camera interprète des œuvres de musiciens de l'époque baroque et pré-baroque composées pour des effectifs variables (motets, oratorios, messes, sonates instrumentales ...). Ecouter des extraits

 

PROGRAMMES :

 1/Voyage musical dans l'Europe baroque - 2/Autour de Blaise Pascal - 3/Du grégorien aux polyphonies baroques


 

1/ VOYAGE MUSICAL DANS L'EUROPE BAROQUE

L'ensemble Da Camera vous propose en 2024 un voyage en compagnie de quelques compositeurs (Dietrich Buxtehude, Domenico Scarlatti ...) qui ont marqué leur époque du 16ème siècle à la première moitié du 18ème siècle en Allemagne, en Espagne et en Italie.

On voyageait déjà beaucoup en Europe, à pied, à cheval, en coche (pour les plus fortunés) : marchands, diplomates, soldats, pèlerins, artistes allant de cour en cour emportaient avec eux livres, manuscrits, partitions, contribuant ainsi à un large échange d'idées et plus spécifiquement à enrichir la création musicale. Les musiciens eux-mêmes se déplaçaient de ville en ville et à l'étranger pour se former, trouver un emploi, un mécène.
 
Lübeck

 Andrea Gabrieli, compositeur vénitien du 16ème siècle, entreprit un long voyage en Allemagne où il rencontra Roland de Lassus qui influença beaucoup son style. Thomas Luis de Victoria, le plus célèbre polyphoniste de la Renaissance espagnole fit ses études musicales à Rome où il exerça pendant une vingtaine d'années avant de retourner en Espagne.

 

A la fin de la Renaissance, en Thüringe (Allemagne centrale), Johann Hermann Schein, notamment dans ses motets, fut le premier compositeur allemand à s'inspirer de la musique baroque italienne (style concertant, mélodie accompagnée, basse continue), dont il avait eu connaissance probablement par son ami Heinrich Schütz qui avait étudié à Venise, et à l'étude d'une édition allemande du compositeur italien Lodovico Grossi da Viadana.

Venise Place Saint-Marc

On reconnaît également cette influence italienne dans les motets de son voisin d'Eisenach Johann Christoph Bach, fils du grand-oncle de Jean-Sébastien Bach et que ce dernier tenait en haute estime. Ces motets en langue allemande généralement chantés pour des funérailles ou des célébrations commémoratives appartiennent à un style de composition traditionnel dans l'Allemagne luthérienne, mais le style nouveau italien a contribué à leur donner un succès grandissant au 17ème siècle.  

buxtehude
Organiste le plus célèbre de son temps, Dietrich Buxtehude n'a semble-t-il pas quitté la ville de Lübeck (organiste et administrateur à la Marienkirche) en Allemagne du Nord, à part peut-être un séjour à Hambourg, mais on venait de toute l'Europe pour le rencontrer, notamment J.S. Bach et F. Händel. Au 17ème siècle, Hambourg et les villes hanséatiques (dont Lübeck) sont des lieux d'échanges cosmopolites dont bénéficie la création artistique et particulièrement la musique ouverte à l'influence du "stile nuovo" italien. La musique vocale de Buxtehude confirme qu'il était un grand connaisseur des musiques de son siècle, non seulement d'Allemagne du Nord et du Centre, mais aussi d'Allemagne du Sud, d'Italie et de France.


domenico scarlatti

Né à Naples, près de 50 ans plus tard,la même année que J.S. Bach et Händel, Domenico Scarlatti (fils d'Alessandro) fut par contre un grand voyageur. Tout d'abord en Italie où il a débuté sa carrière musicale et exerça différentes fonctions, notamment maître de chapelle au Vatican. Il écrit pour ces occasions opéras et musiques religieuses très appréciés. La missa quatuor vocum daterait probablement de ces années, bien qu'elle ait été éditée à la fin de sa vie à Madrid. C'est en effet en Espagne que s'est poursuivie sa carrière. Pédagogue réputé, il fut appelé comme maître de musique au service de la fille aînée du roi du Portugal qu'il suivit ensuite en Espagne après son mariage avec l'héritier de la couronne d'Espagne. C'est pour elle qu'il écrivit ses 555 sonates pour clavecin.

 

"En somme, qu'est-ce que le baroque, sinon une sorte de langage universel, européen, et un formidable rêve de réunir les goûts" (Gilles Cantagrel)

 

En savoir plus sur les œuvres et les compositeurs - Prochains Concerts


 

 

2/ AUTOUR DE BLAISE PASCAL

A l'occasion  du quadricentenaire de la naissance de Blaise Pascal (1623), l'ensemble Da Camera blaise_pascal_chateau_de_bien_assispropose une évocation de l'environnement musical de ce début du 17ème siècle.

Motets et airs de cour de cour de Guillaume Bouzignac, André Campra, Marc Antoine Charpentier, Henry Du Mont, Michel Lambert, Jean Titelouze.

En savoir plus sur ces œuvres - Prochains Concerts

 

Mathématicien, scientifique polyvalent, philosophe, théologien, grande figure de la littérature, Blaise Pascal, si ses écrits attestent d'une connaissance scientifique de la musique, n'était certes pas un musicien. Mais "du simple fait des liens qu'il entretenait avec les cercles littéraires et mondains (il) était naturellement amené à fréquenter des musiciens", faisait remarquer Jean Mesnard, un des meilleurs spécialistes de Pascal, lors d'un colloque des Amis de Port-Royal à Clermont-Ferrand en 1962. D'autant que son père, Etienne Pascal, comme le relatait un chroniqueur de son temps, était un musicien amateur averti : "Étienne Pascal prit aussi pour pour divertissement la musique, où il avait de si belles notions pour la composition qu'il était estimé un des plus habiles en cet art par ceux-là mêmes qui le professent".


 

 Sa sœur Jacqueline écrivait des poèmes dont certains étaient destinés à être mis en musique. La famille Pascal comptait parmi ses amis poètes et musiciens, notamment Michel Lambert, célèbre compositeur d'airs de cours, beau-père de Jean-Baptiste Lully et qui sera maître de la Musique de la Chambre auprès de Louis XIV en 1661.

 Elle n'était certainement pas sans ignorer non plus les compositeurs de musique sacrée GuillaumeBouzignac, Marc-Antoine Charpentier, Henry Du Mont, Guillaume-Gabriel Nivers dont les petits motets étaient chantés dans tous les grandes institutions religieuses du royaume, comme les couvents, la Chapelle du roi, la Maison royale de Saint-Cyr ...

manuscrit_airs_michel_lambert

 

La musique vocale occupe une place prépondérante dans le paysage musical, mais les goûts évoluent : les pièces sont accompagnées par la basse continue à l'orgue, au clavecin et basses d'archet (violes, basses de violon, violoncelles...) et des pièces purement instrumentales trouvent peu à peu leur place dans les offices.

 

La musique agrémente également les divertissements intimes : pièces vocales et instrumentales, danses et musiques de chambre jouées sur les flûtes, les violes, les luths, le clavecin ...

 

tableau_andre_bouy_national_gallery_londres


2/ MUSIQUES SACRÉES

   "DU GRÉGORIEN AUX POLYPHONIES BAROQUES"

 

Hildegarde de Bingen (12ème siècle), Anonymes (14ème siècle), Lope de Baena (16ème siècle), Antonio de Caldara, Giacomo Carissimi, Marc-Antoine Charpentier, Henry Du Mont, Orlando Gibbons, Paolo Francesco Lorenzani, Salomone Rossi (17ème siècle).

 En savoir plus sur ces oeuvres

agneau_mystique_van_eycke

 L'ensemble Da Camera propose ainsi d'illustrer l'évolution des styles musicaux dans les principaux pays d'Europe entre le 12ème et le début du 18ème siècle. Durant cette longue période maints compositeurs ont marqué de leur empreinte l'écriture et l'interprétation musicales, notamment, pour ne citer que quelques uns d'entre eux, Carissimi, Charpentier, Caldara ou Du Mont.

Ce concert qui comprend des pièces vocales et instrumentales commence donc par le chant grégorien, modal et diatonique (Puer natus est, anonyme et O Aeterne Deus de Hildegard von Bingen), se poursuit avec une pièce pour 3 violes de Baena, compositeur espagnol du 15ème siècle à la cour de Ferdinand. Puis, par une pièce vocale de Salomone Rossi qui illustre bien le style de la renaissance en Italie. En Angleterre, à la même époque, Gibbons compose des fantaisies pour les violes dans un style contrapuntique caractéristique.

La période prébaroque et baroque est ensuite représentée par des motets des compositeurs italiens Carissimi (O felix anima), Lorenzani (O quam suavis est), Caldara (Laboravi in gemitu meo) et du français Charpentier (Salve Regina) - œuvres pour chœur à trois ou quatre voix avec accompagnement d'instruments -, ainsi que par des pièces pour 3 violes des Cantica Sacra de Dumont.

En 2022, Da Camera a donné 4 concerts autour de ce thème dans la région clermontoise.


 



CONCERTS :

En savoir plus sur les CONCERTS

 

Ecouter des extraits de concerts Da Camera :

 

Concert 2022 Sainte-Chapelle de Vic-le-Comte :

Puer natus est, introit gregorien.

 

 

O aeterne deus, Hildegard von Bingen.

 

 Si les lecteurs ne s'affichent pas utilisez (ou téléchargez) un autre navigateur : Firefox ou Chrome

 

 

Vidéos Concert 2015 Opéra Théâtre de Clermont-Ferrand, cliquez sur les liens ci-dessous :

Cantate BW12 de Jean-Sébastien Bach

Gloria RV589 d'Antonio Vivaldi

Requiem d'Antonio Lotti : Christe eleison - Judicandus

Membra Jesu Nostri de Dietrich Buxtehude : Vulnerasti 

Opéra Didon et Énée d'Henry Purcell : Fear no danger- To the hills and the vales -  
In our deep vaulted cell - Ritournelle - Haste, haste to town - With drooping wings

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

 
Accueil Programmes & Concerts